L’enseigne Caroll a été créée à Paris en 1963. Ses créateurs, Raphaël Levy et Joseph Bigio, ont dès l’origine fait le pari de s’adresser à une population féminine urbaine ayant un niveau de vie confortable. Si la première boutique ne vendait que des tricots, la marque a étendu sa gamme de produits et vend aujourd’hui l’ensemble des éléments de la garde-robe féminine, des robes chic à la tunique pour femme ainsi qu’un grand nombre de références de chaussures et accessoires.

Choisir une identité et s’y tenir

Au-delà de la seule image de marque (urbain, chic, glamour), Caroll a su créer une identité complète qu’elle a travaillé et entretenu depuis sa naissance il y a 50 ans. Elle capitalise ainsi sur sa relation avec la jeune femme urbaine et n’a jamais cherché, à l’inverse d’autres marques, à s’adresser à d’autres tranches de la population, que ce soit les hommes ou les clientes de marque plus luxueuses.
C’est la raison pour laquelle elle s’attaque régulièrement à de nouvelles collections avec de nouveaux éléments, de nouveaux thèmes, de nouvelles matières, mais sans chercher à s’accaparer de nouveaux marchés qui ne sont pas en accord avec son identité. Cela découle d’une stratégie voulue (et réussie) de maintenir une authenticité véritable alors même que les références, elles, se sont multipliées, puis qu’aujourd’hui Caroll propose aussi bien du prêt-à-porter (robes chic, tunique pour femme, ...) que des chaussures et accessoires.

Bien choisir ses canaux de communication

Aujourd’hui, réussir sa communication ne consiste plus seulement à multiplier les investissements dans divers canaux et médias pour maximiser sa visibilité. La chose doit être faite de manière réfléchie et précise : il est plus facile de vendre la gastronomie à la télévision qu’à la radio, comme il est plus rentable de vendre des e-books sur Internet plutôt que dans les journaux. Le principe est le même dans le domaine de la mode et Caroll l’a bien compris. C’est la raison pour laquelle la marque favorise aujourd’hui les campagnes imposantes avec de grands encarts publicitaires dans la rue ou le métro par exemple, où la qualité de ses produits sera le plus mise en avant. Ce type de support est préféré à la radio ou à la télévision, médias sur lesquels l’impact est aussi faible qu’il est éphémère pour une marque de prêt-à-porter.