Avec la crise mondiale, le taux de chômage s'envole dans tous les pays et le pouvoir d'achat est en berne pour semble-t-il plusieurs années encore. Cependant qui dit absence d'emploi ne veut pas forcément dire que les chômeurs ne représentent pas un marché potentiel à exploiter.

Avec plus ou moins 3 millions de chômeurs en France, ce triste record ferait presque oublier que de nombreux secteurs sont en plein développement, et notamment le e-commerce et les réseaux sociaux. En effet, de nombreux sites et plateformes à l'instar de Facebook et autres sites sociaux, présentent de nombreuses opportunités. Ainsi les réseaux sociaux sont un excellent moyen de faire des bonnes affaires, en partageant entre internautes les bons plans et les réductions régulières proposés par les sites Internet.

Pour toucher les chômeurs il convient de cibler les offres et de proposer régulièrement des offres correspondantes et adéquates aux inactifs, comme des inscriptions à des newsletters ou des ventes privées qui offrent souvent des réductions pouvant se chiffrer à 50% ou des codes de réduction sur les grandes marques. C'est alors une occasion idéale de ne pas grever son budget consacré aux vêtements et loisirs, tout en faisant de bonnes affaires. Cependant, certains secteurs ne sont pas adaptés à la cible des chômeurs comme le secteur financier, en particulier les offres de prêt personnel et de regroupement de crédit comme chez Banque Accord. En effet, ces offres sont destinées à des actifs qui ont les capacités financières pour assumer le remboursement des mensualités de prêt. D'où la forte restriction des établissements d'emprunt à ce propos (documents spécifiques demandés, garants, assurances).

Ainsi, de nombreux sites online spécialisés dans la comparaison d'offres sont disponibles pour comparer les prix et effectuer ainsi des achats judicieux. La plupart d'entre eux proposent également des applications pour smartphones pour partager les réductions et les soldes selon les saisons.

L'inscription sur les réseaux sociaux à vocation professionnelle est de même un bon choix pour augmenter son réseau et se faire des relations en touchant les professionnels et les entreprises, et ainsi partager son CV en ligne. C'est alors une solution à moindre frais qui s'avère sans doute plus efficace que les inscriptions répétées à Pôle Emploi, qui semble débordé pour proposer un service efficace et personnalisé.

Comme l'oisiveté est mère de tous les vices selon le célèbre adage, les chômeurs ne devraient pas se morfondre et rester enfermés. Le mieux est alors de profiter des offres de spectacle à prix réduits pour s'adonner aux joies du théâtre, des spectacles ou du cinéma aux heures creuses. De même un certain nombre de loisirs comme les piscines municipales et surtout les terrains municipaux de sport sont gratuits ou quasi-gratuits selon certains horaires. C'est alors l'occasion de bénéficier également de réductions dans les transports publics et de s'adresser aux services sociaux ou en mairie pour obtenir des rabais substantiels.

Un peu de vigilance et de la patience permettent de toucher les chômeurs en ciblant les offres et en personnalisant les propositions à prix réduits et discount. Sur Internet comme dans les magasins physiques, les professionnels et spécialistes du marketing et de l'e-commerce ont bien compris le principe, et font bénéficier à tous de prix cassés à certaines périodes. Il faut savoir alors être attentif et observateur pour bénéficier des meilleures offres pour tous ceux qui ont un budget limité mensuel et qui ne peuvent pas se permettre des dépenses intempestives.

Les pouvoirs publics ont ainsi envisagé depuis de nombreuses années des moyens de réduire la fracture sociale, comme avec les plans d'aide au retour à l'emploi ou l'attribution d'allocations spécifiques pour les plus démunis. De nombreuses associations œuvrent ainsi dans ce sens et proposent une aide juridique gratuite ainsi que des aides ciblées, pour par exemple trouver un logement ou financer une création d'activité et d'entreprise.